CABINETS CHIROPRATIQUES
Chiropracteur à Reims et à Jâlons (51-Marne)

Pour quoi ?

La Chiropraxie, pour quoi ?

Votre système nerveux central, protégé par votre crâne et votre colonne vertébrale contrôle toutes les fonctions du corps (digestives, respiratoires, cardiaques, d’élimination, locomotrices, immunitaires,…).

Toute  interruption dans le fonctionnement harmonieux du système nerveux va d’abord créer des troubles fonctionnels et si le déséquilibre persiste favoriser  l’apparition de pathologies; c'est ainsi que la chiropraxie a un champ d'action très large et bien souvent sous-estimé et jamais  exhaustif.

Quelques exemples :

Boîte crânienne

  • Céphalées, migraines
  • Névralgies faciales

Colonne cervicale

  • Cervicalgies
  • Entorses cervicales, cou du lapin
  • Torticolis
  • Céphalées de tension
  • Vertiges, acouphènes
  • Névralgie d'Arnold, névralgies cervico-brachiales
  • Hernie discale cervicale
  • Syndrome du canal carpien

Colonne dorsale ou thoracique

  • Troubles respiratoires
  • Douleurs thoraciques et intercostales, douleurs entre les omplates
  • Asthme
  • Régurgitation
  • Troubles chroniques de digestion (brûlure d'estomac, ballonnements, constipation chronique, diarrhée inexpliquée...)
  • Coliques du nourrisson

Colonne lombaire

  • Lumbago ("tour de rein"), entorse lombaire
  • Sciatique
  • Cruralgie
  • Hernie discale
  • Tensions utérines
  • Dysménorrhées (troubles des règles, règles douloureuses)

Sacrum et coccyx

  • Déséquilibre du bassin
  • Faiblesse du périnée, pertes urinaires
  • Troubles après l'accouchement
  • énurésie (pipi au lit)
  • Scolioses

Arthrose

Il s'agit d'une diminution de l'espace articulaire non uniforme, due à une dégénérescence du cartilage des articulations, sans infection ni inflammation. L'arthrose n'est pas toujours douloureuse, mais les amplitudes de mouvement sont diminuées (le patient se sent raide) et ses articulations deviennent douloureuses s'il force dessus. C'est la maladie articulaire la plus fréquente, elle peut apparaître dès l'âge de 40 ans ou plus tôt en cas de traumatisme. Le diagnostic ne se fait que par la radiologie, des signes peuvent être visibles avant l'apparition des symptômes. 

Comment lutter contre l'arthrose?

La chiropraxie, lors des ajustements, va redonner de la mobilité aux articulations et rééquilibrer l'organisme. Pour en conserver les bienfaits, il suffit de stimuler régulièrement l'ensemble de ses articulations et de faire de bons étirements après l'exercice physique. Votre chiropracteur vous donnera des conseils simples et appropriés pour une pratique efficace et non traumatisante. 

Troubles musculo squelettiques

Tensions musculaires

Extrémités

  • Epaule : tendinite (supra épineux, long biceps, coiffe des rotateurs...) épaule gelée
  • Coude : épicondylite (tennis elbow), épitrochléite (golfer elbow), perte de force dans les mains
  • Poignet : syndrome du canal carpien, luxation (du lunate, du scaphoïde)
  • Hanche : tendinite fessiers, coxarthrose (arthrose de la hanche)
  • Genou : gonalgie, syndrome de l'essuie glace, entorse du genou, tendinite de la patte d'oie...
  • Cheville : entorse (même rebelle), tendinite du tendon d'Achille, boîterie

Psychologie - douleurs globales

La chiropraxie agit aussi sur certaines pathologies liées au stress comme l'anxiété, les troubles du sommeil, l'eczéma ou le psoriasis. Elle est efficace sur certaines formes de migraines,  maux de tête, céphalées de tensions, fibromyagie... Des techniques spécifiques neuro émotionnelles sont aussi efficaces pour gérer des surcharges émotionnelles affectant le corps physique.  

Elle permet un soulagement en cas de fibromyalgie, syndrome prémenstruel, règles douloureuses, certaines maladies auto-immunes (spondylarthrite ankylosante, rhumatisme articulaire aigü...)

Toujours en collaboration avec les autres thérapeutes!

Dans certains cas, les symptômes peuvent avoir une origine pathologique (infection, tumeur, métastase, parasite, fracture...) qui nécessite un traitement médical. Votre chiropracteur saura vous orienter pour les urgences. Cependant, le traitement chiropratique restera toujours un complément de soin bénéfique afin d'amplifier les capacités de récupération de l'organisme (meilleure tolérance aux chimiothérapies, diminution du temps de récupération après chirurgie...).

L’ajustement chiropratique permet une optimisation et une meilleure adaptation de votre système nerveux central aux différents stress de la vie.

Par l’ajustement de la colonne vertébrale, votre chiropracteur va libérer l’influx nerveux parfait pour votre vitalité.

Mieux vaut prévenir que guérir !

L’approche chiropratique n’est pas seulement une autre méthode naturelle de santé, elle se veut surtout une hygiène de vie, dans son rôle préventif, tout aussi indispensable que l’hygiène corporelle.

Après la phase initiale de traitement, il est vivement conseillé, pour renforcer les résultats obtenus, une phase de consolidation, d’entretien et de prévention, trois ou quatre fois par an ou mieux, dès que vous sentez une baisse de votre vitalité, de votre mental ou dès les prémices de douleurs physiques.

Ne commencez pas à vous préoccuper de votre santé le jour où vous l’avez perdue !

Le rôle essentiel de votre chiropracteur est de laisser s’exprimer librement les forces naturelles auto-curatives, auto-régénératrices et adaptatives de votre corps qui sont caractéristiques de la Vie et qui dépendent du bon équilibre de votre système nerveux central. Il ne cherche pas à combattre la maladie, mais surtout à rétablir et à maintenir un meilleur bien-être.

Après un certain nombre de séances, lorsque vous ne ressentez plus vos malaises, vous êtes tenté d’arrêter de consulter. La santé n’est pas seulement l’absence de maladie, mais plutôt un état de bien-être physique, chimique, mental et social, dans lequel tous les organes fonctionnent en harmonie.

 

 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion